Benin: Les Femmes: Acteures du secteur de l’énergie !

Contexte régional (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest CEDEAO)

En général, les projets sur les Energies Renouvelables (EnR) et l’Efficacité
Energétique (EE) sont jugés très techniques et sont mis en oeuvre dans la neutralité
de l’aspect genre. Cependant, la GIZ est consciente du rôle important des femmes
pour le développement du secteur de l’énergie, pas seulement en tant que
Utilisatrices d’énergie mais également en tant que Acteurs clés et Décideurs.
Les opportunités et les chances des hommes et des femmes dans le secteur de
l’énergie sont différentes, inégales: ceci reste inconstestablement le constat global
dans la région CEDEAO.

Dans le contexte du programme régional d’énergie ‘Promotion d’un Marché de
l’Electricité Respectueux du Climat dans la Région CEDEAO’ (ProMERC), la prise en
compte de l’égalité de genre et l’égalité des chances est un défi que nous relevons
dans nos interventions depuis 2018. Nos interventions visent à atteindre deux
objectifs principaux découlant de l’analyse genre:
– Participation des FEMMES à la prise de décision dans le secteur de l’énergie
– Participation des FEMMES au marché du travail du secteur de l’énergie

       

1/2: Interventions du ProMERC pour l’égalité de Genre

A – Mise en place du Programme de Bourse pour les Femmes Installateurs (PBFI) de
systèmes solaires PV pour une meilleure insertion des femmes/jeunes filles sur le
marché du travail du secteur solaire photovoltaïque (PV)
La certification des installateurs est un moyen de promouvoir la qualité et la sécurité
des installations photovoltaïques. Conscient de ce besoin pour la région d’Afrique de
l’Ouest, le Centre pour les Energies Renouvelables et l’Efficacité Energétique de la
CEDEAO (ECREEE) et l’Agence Internationale pour les Energies Renouvelables (IRENA)
avec le soutien de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ),
ont décidé de mettre en place un Système Régional de Certification pour les
installateurs solaires photovoltaïques reconnu dans tous les Etats membres de la
CEDEAO afin de soutenir le développement du marché de l’énergie solaire.
Le 1er examen pilote a eu lieu au Sénégal (École supérieure polytechnique de Dakar,
ESP) en janvier 2019. Sans auncune intervention liée au genre nous avons tristement
noté un taux de participation de 1%, donc une seule femme technicienne candidate.
Pourtant les bénéfices de cette certification sont énormes pour la carrière des
installateurs, elle fournira aux candidats retenus, une accréditation (certificat
régional) reconnue dans tous les États membres de la CEDEAO et permettront la
mobilité professionnelle de ces praticiens agréés de l’énergie durable.
A partir de Juin 2019, nous avons mis en place le «Programme de Bourse des Femmes
installateurs de systèmes solaires PV» afin de permettre aux jeunes filles qui
remplissent les critères requis de postuler à la certification régionale. La bourse
couvre les frais d’inscription à l’examen régional qui s’élèvent à 100.000 FCFA, afin de
faciliter l’accessibilité aux jeunes filles/femmes. Grâce à cette bourse mise en place,
l’examen régional de certification qui s’est tenu à partir du 25 juin à l’Ecole Supérieure
Polytechnique du Sénégal a connu un taux élevé de participation des jeunes femmes
installateurs de systèmes solaires PV.
Nous avons enregistré 17 candidats (professionnels et étudiants) intervenant pour la
plupart dans les installations solaires photovoltaïques. Sur les 17 candidats, on note
neuf (9) femmes, soit un taux de participation des femmes de 53% par rapport
à la session de Janvier 2019.
Notre vision pour 2020 est d’accroître le nombre de jeunes filles bénéficiaires de cette
bourse et leur donner cette ‘chance’ d’être acréditée dans l’espace CEDEAO comme
installateurs de systèmes solaires PV et avoir une mobilité régionale et une
reconnaissance professionnelle dans ce métier. Nous envisageons un accompagnement
(préparation aux examens écrit et pratique) des femmes pour leur donner de
meilleures chances de réussites aux examens de certification des installateurs de
systèmes solaires PV.

B – Booster la participation des femmes comme ‘Décideurs’ et acteurs clés lors des
forums régionaux sur la réduction des pertes d‘électricité sur les réseaux de
distribution
Par le biais du ProMERC, la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit
(GIZ) GmbH s’est engagée aux côtés du Système d’Echanges d’Energie Electrique
Ouest Africain (EEEOA) en vue d’améliorer la performance des sociétés de
distribution d’électricité de la région CEDEAO. L’un des leviers d’intervention
consistait à mettre en place une plateforme d’apprentissage et d’échanges qui
permettra au staff/ aux représentants des sociétés de distribution d’électricité de se
familiariser davantage avec les approches de réduction des pertes et les introduire
progresssivement en vue de la réduction des pertes techniques et commerciales de
leurs sociétés.
L’activité s’est fondée sur un constat: les forums régionaux organisés en collaboration
avec l’EEEOA (de 2015 à 2018) ont toujours connu jusque-là une très faible
participation des femmes ingénieures et techniciennes (1% à 5 %).
Globalement les femmes qui exercent au sein de ces sociétés d’électricité, occupent
des fonctions administratives/commerciales avec très peu de techniciennes ou
ingénieures intervenant sur le terrain ou étant à un niveau opérationnel avancé.
Quoiqu’il en soit, notre objectif était d’identifier et ‘mettre en avant ces femmes’ en
tant que techniciennes ou ingénieures qualifiées dans leurs sociétés respectives.
C‘est ce qui a été fait en Novembre 2018, lors du Forum régional organisé à Dakar au
Sénégal. En collaboration avec notre partenaire l’EEEOA nous avons adressé à
chacune des sociétés d’électricité de la région CEDEAO des communications/lettres
visant à faire nominer désormais deux représentants pour les forums régionaux: un
expert homme suivie obligatoirement d’une femme technicienne, ingénieure exerçant
dans le secteur/ département de distribution d’électricité.
Les résultats ont été remarquables: le forum régional de Dakar a connu la participation
de 12 femmes de différents profils (techniciennes en réseaux, ingénieures,
expertes/directrices dans le secteur pertes commerciales
d’électricité etc.), elles venaient des sociétés d’électricité du Ghana, de la Côte
d’Ivoire, de la Sierra Leone, du Nigéria, du Sénégal, de la Gambie, du Mali, du Bénin.
En collaboration avec l’EEEOA, nous en avons fais une vidéo portrait très populaire et
appréciée (Lien en 1ère page). Désormais la participation des femmes aux forums
régionaux et formations des experts des sociétés est sensible au genre, elles sont de
plus en plus impliquées au niveau de leurs sociétés d’électricité d’origine. Une
avançée non négligeable pour ce métier si masculinisé. Pour 2020 notre vision est
plus grande avec d’autres dimensions afin de créer un réseau régional des femmes du
secteur de la distribution d’électricité dans la Région CEDEAO.

C- Renforcement des capacités des entrepreneurs/opérateurs de Mini réseaux
d’énergies propres : formation technique – Quotas

Du 02 au 07 Décembre 2019, à Abidjan au Centre des Métiers de l’Electricité de
Bingerville, le ProMERC formera les développeurs et entrepreneurs de
Mini-réseaux d’Energies Propres dans la région francophone de la CEDEAO.
Afin d’assurer une participation considérable des femmes et jeunes filles,
notre stratégie de communication sensible au genre nous a permis d’avoir 50% de
candidature masculine et 50% de candidature féminine. Le volet technique de
la formation portera entre autres sur l’introduction aux mini-réseaux, design
avancée, gestion & exploitation & maintenance. L’objectif est de faire de ces
femmes entrepreneurs de mini-réseaux des actrices de changement dans leurs projets
respectifs.

3- Genre et Suivi axé sur les résultats

Durant chaque atelier de planification annuelle, notamment en 2018, 2019 (et bientôt
en Janvier 2020), nous développons avec toutes nos organisations de mise en oeuvre
une planification sensible au genre en déterminant les activités pertinentes et
durables à mettre en oeuvre pour chaque champs d’intervention. Nous fixons
également des quotas (F et H) pour nos formations techniques régionales pour une
égalité de chances des bénéficiaires (F et H). Nous développons annuellement des
Plans de Travail- genre et définissons des indicateurs -genre formulés et suivi
semestriellement, puis insérés dans nos rapports annuels.

4 – La coopération

L ’EEEOA et ECREEE en tant qu‘institutions spécialisées de la CEDEAO ont des
stratégies d’égalité de genre axées sur les directives et politiques de la CEDEAO. Les
interventions du ProMERC sont concertées avec eux afin d’insufler une dynamique
d’égalité de chances dans toutes nos interventions qui sont d’ailleurs en ligne avec
«La Politique pour l’intégration du genre dans l’accès à l’énergie de la CEDEAO»
ECOW-GEN. L’union Européenne a fortement apprécié l’impact et le message de notre
vidéo et l’a présenté lors de la Conférence sur l’Alliance du Sahel à Paris en Octobre
2019. L’EEEOA notre partenaire a également rendu la vidéo accessible à son public
sur son site WEB: http://www.ecowapp.org/en/news?field_theme_tid=All&page=2.

Liens internet (Nos vidéos sur GIZ online TV)
– Vidéo Activité A: ECOWAS Certification for suistanable energy skills
https://www.youtube.com/watch?v=H85J
whsi8ew
– Vidéo Activité B: Women for the energy sector: let’s inspire our young generation
https://www.youtube.com/watch?v=K56F
ErJvR-Q
– Description ProMERC
https://www.giz.de/en/worldwide/81052.
html 1

One comment on “Benin: Les Femmes: Acteures du secteur de l’énergie !
  1. anonymous says:

    Merveilleuses initiatives, les femmes africaines ont des talents de techniciens mais les normes sociales, les perceptions endogènes et les pratiques religieuses cachent en elles.
    Travaillons pour l’épanouissement professionnel des femmes.

Leave a Reply

Your email address will not be published.